Parti Socialiste de Noisy-le-Grand

LES RESTOS DU COEUR EXPULSÉS PAR Mme MARSIGNY

Mme Marsigny a attendu le moment d’ouverture de la campagne d’hiver des Restos du cœur pour les informer qu’elle les expulsait de la Maison des Solidarités.

Ce lieu, dénommé Maison Coluche en hommage au fondateur du mouvement, avait dès sa conception été conçu pour intégrer cette activité, malheureusement encore nécessaire pour une partie de notre population. La partie des locaux qui leur était destinée comprenait un espace d’accueil, un bureau, mais surtout un espace de distribution et une partie de stockage avec chambres froides.

À l’image de l’expulsion du Secours populaire à Hayange,
l’association sera expulsée manu militari dans quelques semaines pour être reléguée dans un pavillon en attente de destruction aux Bas-Heurts. On imagine mal comment un pavillon va pouvoir accueillir les besoins de cette association.

L’accès à cet endroit sera également plus difficile pour les bénéficiaires, souvent sans moyens de transport, une nouvelle preuve de la volonté de discrimination de cette population par la nouvelle équipe municipale, après avoir annoncé que les logements sociaux ne devaient pas être trop proches de l’Hôtel de Ville (Conseil Municipal de septembre).

De plus, transformer ces locaux spécifiques pour d’autres activités associatives (puisque c’est l’excuse avancée par la Mairie)
engagera des coûts très importants alors qu’il aurait été plus facile d’attribuer de nouveaux locaux.

Le Parti socialiste de Noisy-le-Grand s’indigne de cette décision qui montre une nouvelle fois le vrai visage de la Maire, digne de la droite ultra libérale sarko-filloniste !
Stacks Image 19